Interview Yannick Ferret

remote

Qui est Yannick Ferret? Ton parcours?

Un passionné, qui a découvert ce métier adolescent au hasard d’une rencontre. Le hasard parfois fait bien les choses, je me suis portée volontaire avec un ami pour monter les éclairages d’un spectacle amateur, et j’ai pu rester pendant toute la représentation derrière le pupitre lumière.
Une révélation !
En sortant de cette journée, je me suis dit, « Ne cherche pas plus loin, j’ai trouvé mon métier »
Le reste de mon parcours a été guidé par cette première expérience, du lycée technique dans un premier temps au CFPTS par la suite, ou j’ai intégré une formation lumière durant 1 an.Durant 20 ans, j’ai navigué au fil des rencontres sur une multitudes de spectacles, de tournées, d’évènements, et d’exposition.

 

Raconte nous l'histoire de Remote? 

Tout a commencé sur la fin des années 90 par une rencontre et une constatation sur le métier qui nous satisfaisait pas complètement. La société Remote a été crée en 2005 pour répondre dans un premier temps a des projets ou je ne trouvé pas de solution idéale chez d’autres confrères. Je me suis associé donc avec un sonorisateur, Laurent Le Vaillant avec une forte expérience également pour répondre à des problématiques techniques dans son ensemble.

La société Remote est installée dans la zone d'activité de Plaisir, 35km à l'ouest de Paris, dans les Yvelines et sur le territoire de la ville nouvelle de St Quentin en Yvelines. Elle occupe un local de 800m² permettant le stockage du matériel de location, d'un atelier pour la fabrication de solution sur mesure, et de bureaux pour l'étude et la production.

Remote dispose au sein de sa direction technique de spécialiste, dans le domaine du son, de la lumière, de la vidéo, de l'acoustique, et de la structure permanents ou freelance que nous mobilisons en fonction des spécificités des différents projets. Aujourd'hui, nous avons de nombreux partenaires et fournisseurs professionnels pour répondre aux demandes les plus variés de nos clients.

 

CSI Expo Cerveau.jpg

Qu'est ce qui t'a donné envie de faire ce métier? 

Une révélation artistique et technique dans un premier temps, et l’envie de rencontrer des gens et des lieux différents chaque jour. Ce métier nous offre la chance de découvrir des projets artistiques, des lieux atypiques, et des personnages habités par la même passion, et qui se renouvèle d’année en année.

 

Qu'est ce qui vous différencie des autres prestataires techniques? 

Nos personnalités, nos expériences, et notre écoute, nous permets d’accompagner au mieux chaque projet. Notre curiosité et notre ouverture d’esprit apporte un regard différent, je pense, sur les solutions techniques et artistiques que l’on peut apporter.   

 

Qu'est ce qui motive Remote dans ses choix de partenariat technique? Vous nous avez aidé au lancement de Funktion One à Electric par exemple. 

De garder justement cet ouverture d’esprit sur les différentes technologie qui existe et qui nous apporte des solutions différentes en fonction du résultat souhaité. On essaie de ne pas avoir trop d’apriori sur le matériel avant de l’avoir tester et étudier un minimum. Funktion One par exemple a été une rencontre assez forte dans l’histoire de Remote, une rencontre humaine en participant a de nombreux festival comme par exemple, 3 éditions du  Boom Festival au Portugal avec l’équipe anglaise du bureau d’étude. Une rencontre également technique où cette solution nous a permis de créer des univers sonore uniques ou d’autres systèmes son aurait été moins efficaces.  

 

Ton domaine, c'est la lumière. Où trouves-tu ton inspiration? 

Mon domaine est effectivement la lumière, et je m’inspire énormément de mon quotidien, des éléments qui nous entourent, la lumière naturel ou artificiel qui réagit différemment en fonction des reflets de certain matériaux par exemple. J’essaie de garder un esprit curieux, et ma sensibilité est toujours sollicité quand il s’agit de lumière.

yannick ferret

 

Quels sont pour toi les points forts d'Electric Bridge? 

C’est un lieu atypique ou la lumière naturel a un grand rôle. Ce lieu réagit différemment suivant les heures de la journée et les saisons, c’est ce qui fait sa force. Un espace toute en longueur très ouvert sur l’extérieur et en même temps idéal pour se concentrer sur un sujet. Un lieu très agréable a travaillé !