ELECTRIC aime ça !

La bio façade proposée par XTU Architects en Chine

XTU Architects est une firme d'architecture et de design fondée en 2000 par ses deux principaux architectes, Anouk Legendre et Nicolas Desmazieres. Située à Paris, XTU est spécialisée principalement dans la recherche académique et environnementale pour des bâtiments résidentiels et culturels. Ils ont développé un concept pour quatre tours de verre torsadées à Hangzhou, en Chine, avec des façades recouvertes de panneaux imprégnés de micro-algues.

(via Deezeen)


Trois bonnes raisons pour aller au restaurant Bougainville à Paris

Primo, des troquets comme ça, avec comptoir en Formica, carrelage en « -asse » (jaunasse, marronnasse…) et néons qui claquent, on n’en fait plus ! Secundo, des troquets comme ça, qui servent en plus de la saucisse sèche du Cantal (7 €), de la faisselle de chèvre de l’Ardèche (7,50 €), des tomates de l’Essonne (6,50 €), du gigot d’agneau de l’Aveyron (19 €) et du comté du Jura (6,50 €), ça n’existe plus ! Et tertio, des troquets comme ça, qui servent en plus du languedoc Causses Toujours (6,10 € le verre), du côtes-du-rhône rouge de Lauribert Visan (18,50 € la bouteille) et du chardonnay arbois Les Crêtes de Michel Gahier (32 €), ça n’existait pas, déjà, dans le temps ! Formule 18,50 € (midi en semaine), carte 30-41 € (soir et samedi midi).

Restaurant Le Bougainville
5, rue de la Banque
Paris (75002)
TÉL : +33 1 42 60 05 19
MÉTRO : Bourse, Pyramides, Sentier

(via le Fooding)


Artistes & Robots : l'identité de l'artiste mise en question par l'intelligence artificielle

Cette exposition invite tous les publics à expérimenter des oeuvres créées par des artistes à l’aide de robots de plus en plus intelligents. Une trentaine d’oeuvres nous donne accès au monde virtuel immersif et interactif, à l’expérience sensible du corps augmenté, de l’espace et du temps bouleversés. 

Dans une société de plus en plus machinisée, les artistes s’intéressent d’autant plus aux robots que l’intelligence artificielle est en train de bouleverser l’existence des humains et jusqu’à la condition de l’oeuvre d’art : sa production, son exposition, sa diffusion, sa conservation, sa réception.

À ce jeu dangereux, ils ont une longue expérience : depuis les grottes préhistoriques, les artistes ont su jouer de leur milieu technique. Leur travail est d’autant plus surprenant qu’ils ont à leur service des logiciels de plus en plus puissants, qui donnent à l’oeuvre une autonomie de plus en plus grande, une capacité de générer des formes à l’infini et une interactivité qui modifie le jeu en permanence. 

Galeries Nationales du Grand Palais - Du 5 avril au 9 juillet
Dimanche, lundi, jeudi, vendredi, samedi de 10h à 20h.
Mercredi de 10h à 22h.
Fermeture hebdomadaire le mardi

(via le Grand Palais)